Pour ce premier blogue de l’année 2019, l’équipe Mekoos souhaite vous offrir ses bons vœux, bien sûr, en plus de quelques conseils pour pratiquer vos sports d’hiver préférés en toute sécurité. Parce qu’on a quelque chose de fort en commun, tel que la passion de la motoneige, de la pêche sur glace, de la raquette eu du plein air hivernal, on ne veut pas que vous fassiez partie des tristes statistiques… Consultez nos conseils pour un hiver sécuritaire!

Marcher ou rouler sur la glace sans danger

S’aventurer sur la glace sans connaissance et sans précaution est une très mauvaise idée. Ne laissez pas votre témérité et vos fausses croyances guider vos pas sur la glace. Adeptes de motoneige et de pêche blanche, de randonnée à raquette ou d’excursion à pied sur des plans d’eau en hiver, voici le minimum des informations à savoir :

  • Une glace doit avoir une épaisseur d’au moins 10 centimètres pour soutenir un individu.
  • Pour une motoneige, 20 centimètres sont requis.
  • Pour une automobile, entre 20 et 30 centimètres sont requis, selon le type de voiture.
  • Un camion de poids moyen nécessite une épaisseur de glace de 30 à 38 centimètres.

(source : motoneiges.ca)

Des fausses croyances à éliminer

Certains vous diront ceci et cela… Il ne faut pas les écouter. Voici quelques fausses croyances auxquelles nous souhaitons mettre fin définitivement.

  • Lorsqu’il y a une accumulation de neige sur la glace, celle-ci est plus solide. Rien de plus faux, la neige ne change rien à la solidité de la glace. C’est le froid qui fait ce travail.
  • Lorsque la glace est grise, ça signifie qu’elle est plus solide. C’est plutôt le contraire! La glace devient bleue quand elle s’épaissit. Une glace grise signifie qu’il y a de l’eau pas très loin.
  • Il peut y avoir une glace épaisse même s’il y a un courant à proximité. De grâce, ne vous aventurez pas en motoneige près d’un courant ou d’une rivière. Tout comme les débits variables, ils empêchent la formation d’une glace solide et épaisse.

Conseils pour la sécurité à motoneige

Même lorsqu’on roule à motoneige sur des sentiers balisés et entretenus, certaines règles de base s’appliquent pour rendre votre loisir aussi sécuritaire qu’agréable.

  • Il est recommandé de conserver une distance de 15 mètres entre chaque motoneigiste.
  • Trainez toujours une trousse de sauvetage avec vous : elle contiendra idéalement couvertures, cordes et trousse de premiers soins, en plus d’un cellulaire ou autre appareil apte à envoyer un signal.

La communication entre motoneigistes est essentielle!

Comment signifier correctement que nous nous nous arrêtons? Que nous ralentissons? Que nous tournons à droite ou à gauche?  Les signaux des motoneigistes doivent être connus de tous, c’est impératif!

Pour votre sécurité, des guides expérimentés

Plusieurs pourvoiries du Québec offrent des services de guides motoneiges expérimentés qui voient à votre sécurité en tout temps. Une façon d’optimiser votre raid motoneige et de vivre une expérience encore plus trippante : choisir un forfait motoneige dans une pourvoirie, avec un guide qui vous entrainera là où l’adrénaline sera à son maximum!