Alors que la chasse était autrefois un secteur d’activité presque exclusivement masculin, les femmes ont depuis pris la forêt d’assaut et elles ont su prendre la place qui leur revenait auprès des chasseurs mâles. Un revirement de situation qui plait!

Adieu fourneau, vive la chasse!

Vous êtes trop jeune pour avoir vécu cette période de noirceur où la femme était confinée au fourneau tandis que l’Homme partait en forêt, tel un parfait pourvoyeur qui nourrit sa famille? Et bien, tant mieux!

Selon la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (FédéCP), les cours d’initiation à la chasse avec arme à feu attirent de plus en plus de femmes. En 2016 (dernier recensement disponible), 28.5 % de la relève participant à un cours d’initiation étaient des femmes. Une nouvelle accueillie évidemment avec enthousiasme, puisque les femmes apportent leur propre couleur à cette activité sportive exclusivement masculine depuis la nuit des temps.

Quelles en sont les raisons?

Une viande bio svp!

Est-ce le désir de mieux manger?

Quoi de plus bio que la viande de chevreuil, d’orignal ou de petits gibiers chassés dans la forêt sauvage? Pour obtenir une viande de qualité supérieure, ce grand garde-manger est ce qu’il y a de mieux! Les femmes quittent leur fourneau, bien sûr, mais y retournent souvent par passion. De la forêt à l’assiette, elles participent à cette chaine alimentaire bonne pour notre santé et savoureuse au goût.

Rapprochements en forêt

La chasse est une activité qui unit les couples. Je n’ai aucune étude scientifique pour le prouver mais quelques arguments qui vous convaincront peut-être!

  • Partager des moments de silence en forêt permet aux tourtereaux de s’apprécier autrement. La communication non verbale dans un couple, ça fait parfois du bien!
  • Vivre des aventures qui sortent de l’ordinaire, se mettre au défi et démontrer à notre amoureux ou amoureuse tout le courage dont nous faisons preuve, ça rallume des flammes!
  • Lorsque le soir arrive, se coller près du feu (dans un chalet ou une pourvoirie rustique si possible) est un incontournable de la chasse à deux…

Sépaq a par ailleurs publié récemment leurs dix raisons d’initier votre douce moitié la chasse. Outre la complicité et la réserve de viande bio, toutes les raisons sont bonnes. Quelles sont les vôtres?

Le défi Fauniquement femme Latulipe, vous connaissez? Des femmes qui s’initient (sans hommes svp) à la chasse et à la pêche avec des pros. Messieurs, elles vous en montreront lors de votre prochain séjour de chasse en couple!