Le roi de la forêt québécoise, ce majestueux cervidé à panache, abonde dans nos environnements sauvages et généreux. Vous avez hâte de partir à sa rencontre? Voilà un an que vous attendez avec impatience le retour de la saison de la chasse à l’orignal? Et bien, on se met en mode préparation! Voici quelques conseils pour être bien prêt.

Trucs pour préparer sa chasse à l’orignal

Pratiquer vos vibrations nasillardes, vous procurer de l’urine d’orignal, faire l’entretien de votre arme, vous remettre en forme pour avoir l’endurance de traquer la bête durant de longues heures en forêt… Il y a de nombreuses façons de se préparer pour la chasse.

Mais revenons à l’urine d’orignal : saviez-vous que certains chasseurs récoltent eux-mêmes l’urine des orignaux? Par souci d’économie, par passion, par envie d’indépendance et d’autosuffisance avec la nature ou peut-être bien pour d’autres raisons, ces adeptes de la chasse mettent du moins toutes les chances de leur côté. Mais attention! Il faut s’assurer de récolter l’urine sur un orignal mâle en rut et capable de se reproduire.

Comment faire un bon entretien de son arme à feu

À chacun sa méthode et ses petits trucs, voici les nôtres :

Nettoyer à partir de la direction de la balle car la plus grande partie des résidus s’accumule à cet endroit.

Faire attention à bien centrer la baguette de nettoyage dans le canon pour éviter les frottements avec les rainures intérieures. Ça endommage l’arme.

Changer de chiffon pour nettoyer et rincer le canon. Ainsi, les résidus ne se propageront pas du chiffon à l’arme.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les six règles pour nettoyer correctement et efficacement son arme à feu, du site Internet Rendez-vous Nature.

Une chose est certaine, il est très important d’entretenir son arme régulièrement et, surtout, de le faire avec un souci de sécurité extrême.

Bien choisir son lieu de chasse à l’orignal

Chasser sur une terre publique implique que vous aurez peut-être à partager le territoire avec d’autres chasseurs. Ce qui limite vos chances de récolte. Par contre, opter pour un forfait chasse à l’orignal dans une pourvoirie à territoire exclusif vous donne l’avantage de ne pas croiser d’autres adeptes de la chasse. Plusieurs pourvoiries du Québec vous donnent l’exclusivité, comme c’est le cas de la Pourvoirie Mekoos. Être seul sur un immense terrain de jeu de 346 km2, là où le gros gibier abonde et les statistiques de récolte sont tout aussi excellentes d’année en année, c’est le summum d’une expérience de chasse à l’orignal!

Pour vous faire patienter encore un peu, nous vous invitons à visionner une compilation des meilleures scènes de chasse à l’orignal à travers le monde!